J’ai grandi dans un environnement familial catholique non pratiquant et j’ai connu, après avoir validé
sans entrain certaines étapes du «cursus» chrétien, une forme d’émancipation. Mais la question religieuse
a toujours éveillé ma curiosité. En 2016, alors que je peinais à trouver de nouvelles idées de reportages,
je me replongeais dans la lecture du récit documentaire de Douglas Kennedy, In god’country publié
en 1993, véritable immersion railleuse dans le monde du fondamentalisme chrétien le long de la Bible Belt dans le sud des États-Unis.

Lorsque j’arpente les rues du Tenderloin, c’est à la recherche de C.Card, le détective looser, personnage insolite d’Un privé à Babylone de Richard Brautigan, et quand je marche sous les frondaisons humides

et odorantes des forêts des Appalaches, c’est parce que les mots de Ron Rash m’y ont conduit.

Cyril Abad